Élections en Serbie : « Ukraine », le mot qui gêne

| |

La guerre en Ukraine fait la Une de l’actualité partout dans le monde. Mais en Serbie, en pleine campagne pour les législatives, présidentielle et municipales partielles du 3 avril, les candidats et partis évitent ce sujet hautement polémique, alors que Belgrade louvoie plus que jamais entre Moscou et l’Union européenne.

Traduit par Chloé Billon (article original) et adapté par la rédaction Le jour où la Russie a lancé son invasion militaire contre l’Ukraine, le 24 février 2022, quasiment aucun parti en Serbie, d’opposition ou du gouvernement, n’a osé ouvertement condamner Moscou. Les déclarations furent brèves et diplomatiques, sauf pour les partis les plus à droite, ouvertement favorables au Kremlin. La liste électorale Unis pour la victoire de la Serbie se compose de plusieurs partis d’opposition pro-européens. Mais même si leur dénominateur commun est une orientation occidentale, leurs positions sur l’Ukraine ne sont pas unifiées. Le Parti populaire (NS) (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous