Serbie : « Shqiptar », « Šiptar » ou « Albanais du Kosovo » ?

| |

Les mots sont toujours des armes de guerre. En Serbie, le terme « Šiptar » a pris une connotation très péjorative pour désigner les Albanais du Kosovo et les distinguer de ceux d’Albanie. Autrefois, on parlait d’Arnaut ou d’Arbanasi. Retour sur une querelle sémantique, historique et politique.

Par Branka Trivić et Amra Zejneli Loxha « Il serait bien difficile de trouver en Serbie quelqu’un qui désigne les Albanais du Kosovo du terme de ’Šiptar’ mais qui puisse parler d’eux de manière neutre ou positive... Je pense que cela n’existe pas », lance l’écrivain serbe Vladimir Arsenijević en réponse à certains Serbes qui affirment que le terme de Šiptar n’aurait rien de péjoratif, d’autant qu’il s’agit de la forme « serbisée » du terme albanais « Shqiptar » et que les Albanais du Kosovo l’emploient eux-mêmes pour s’autodésigner. Début mai, l’utilisation de ce terme par le ministre de la Défense Aleksandar Vulin a suscité de vives polémiques. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous