Indépendance des médias en Serbie : la chaîne N1 disparait des écrans de télévision

| |

L’opérateur national Telekom Srbija a supprimé la chaîne d’information N1 de son offre câblée, privant de son accès un million de citoyens serbes. Une nouvelle attaque contre l’indépendance des médias, dans un pays déjà très critiqué pour ses atteintes à la liberté de la presse.

Par Ph.B. Après que l’entreprise de télécommunication Telekom Srbija a décidé de retirer N1 de son bouquet, plus d’un million de citoyens serbes se retrouvent désormais privés de cette chaîne d’informations indépendante. « Un million de personnes ne peuvent plus entendre ce qui se passe réellement en Serbie », a déploré la chaîne N1, dans un communiqué, jeudi 24 janvier. L’accord de distribution de N1 par Telekom Srbija, détenue à 80% par la Poste serbe, a expiré le 31 décembre 2019 et n’a pas été renouvelé. Depuis le 18 janvier, outre N1, les chaînes Sport Klub, Pikaboo, Vavoom, Cinemania, Lov i Ribolov et Grand ont également disparu des écrans des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous