Serbie : « Les pédés ne marcheront pas à Leskovac »

| |

Une manifestation de lycéens, certains très jeunes, a eu lieu ce lundi après-midi à Leskovac à la suite d’une fausse annonce selon laquelle une Marche des fiertés serait organisée dans la ville. Les slogans homophobes ont fusé. Deux journalistes ont été agressés. Dans la nuit de samedi à dimanche, ce sont les locaux du Pride Info Center, à Belgrade, qui ont été vandalisés.

Environ 200 lycéens se sont rassemblés ce lundi à 13h dans le centre-ville de Leskovac (sud de la Serbie) pour protester contre l’annonce d’une Marche des fiertés. Un journaliste de juGmedia, le site d’information local, a été physiquement agressé, ainsi que le correspondant de l’agence Beta. Deux jeunes ont été arrêtés, rapporte juGmedia. Interrogé par juGmedia sur le pourquoi de la manifestation, un lycéen a répondu qu’il n’y avait « pas de place pour les pédés » à Leskovac, avant de repousser le journaliste, tandis qu’un autre lycéen a menacé de détruire son téléphone portable. Le cortège est parti du monument à Toma Zdravković, puis s’est dirigé sur le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous