Serbie : Etihad dans le rouge, la compagnie Air Serbia bat de l’aile

| |

Cinq ans après la création d’Air Serbia, les promesses de rentabilité et de croissance se sont évanouies depuis longtemps. Etihad Airways songerait même à quitter la Serbie, laissant Belgrade éponger les dettes qui s’accumulent. Retour sur un fiasco annoncé.

Par Radmilo Marković Quand, le 24 avril dernier, le Président Vučić a officiellement évoqué l’avenir commun d’Etihad et d’Air Serbia, il s’est contenté de dresser une liste de vœux : « Je souhaiterai qu’Etihad ne quitte pas Air Serbia et j’espère qu’elle ne le fera pas ». Une semaine plus tôt, c’était la Première ministre Ana Brnabić qui affirmait n’avoir « aucune indication qui nous pousserait à croire qu’Etihad pourrait rompre son contrat avec Air Serbia », ajoutant que les comptes de la compagnie aérienne serbe étaient « stables ». Tout porte à croire que les vœux de nos dirigeants ne seront pas exhaussés. À en juger par les événements récents, la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous