Serbie : Ada Ciganlija, la petite mer de Belgrade

| |

C’est une île fluviale sur la Save, un lieu de promenade et de baignade, le rendez-vous cher au cœur des Belgradois quand la chaleur de la ville devient étouffante l’été. Ada Ciganlija, un petit paradis à quelques kilomètres du centre, joignable à vélo, en bus ou en bateau. Visite.

Traduit et adapté par Simon Rico (Article original) À l’époque, il existait un code vestimentaire que personne ne pouvait enfreindre. « Les maillots de bain des filles d’aujourd’hui étaient impensables à l’époque. Les femmes devaient porter des jupes longues ou des costumes », raconte l’historien Srđan Cvetković dans l’ouvrage collectif Ada Ciganlija : od Isola degli Zingari do Mora BeogrADA (De l’île des Tsiganes à la mer de Belgrade). « Pour que personne ne puisse enfreindre les règles, un préposé mesurait la longueur des costumes et s’il déterminait que quelqu’un était habillé de manière inadéquate, il l’invitait à partir. En outre, les hommes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous