Serbes et Albanais à travers les siècles : in memoriam Petrit Imami

| |

Petrit Imami, l’un des derniers mohicans d’une génération d’intellectuels albanais, belgradois et avant tout yougoslaves s’est éteint le 25 mai. La cérémonie d’adieu a lieu ce samedi 1er juin au cimetière Novo groblje de Belgrade, à 14h.

Par Milica Čubrilo-Filipović Petrit Imami est né le 11 septembre 1945 à Prizren, au Kosovo. La même année, son père, traducteur pour les émissions en langue albanaise de la Radio-Belgrade, s’installe avec toute la famille à Belgrade. Sitki Imami faisait partie de la première génération d’écrivains albanais du Kosovo qui a pu écrire et publier dans sa langue maternelle. Petrit est élevé dans le quartier de Palilula, il obtient un diplôme de dramaturgie en 1974, à l’Académie de théâtre, film et télévision de Belgrade, aujourd’hui la Faculté d’Études de dramaturgie (FDU). Dans les années 1970, il collabore à de nombreuses séries télévisées et films (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous