Scandale en Croatie : un trafic d’organes à l’hôpital de Zagreb ?

| |

C’est l’un des plus graves scandales sanitaires en Croatie. La journaliste d’investigation Nataša Škaričić a révélé que plusieurs transplantations de reins réalisées au CHU de Zagreb en 2019 avaient été identifiées comme suspectes, mais que la justice et les autorités auraient préféré enterrer l’affaire.

Par Dimša Lovpar Jusqu’à présent, le programme de transplantation d’organes en Croatie était l’une des rares fiertés du système de soins en Croatie, et l’une des rares à ne pas être sous le feu des critiques pour ses scandales de corruption, ses dettes et son insondable incapacité à prendre en charge les patients rapidement. Le nombre de donneurs par habitant est l’un des plus élevés d’Europe, avec un temps d’attente de deux à trois ans pour une greffe de rein quand ce délai atteint une décennie en Allemagne. Autant dire que le potentiel trafic d’organes au CHU de Zagreb révélé par la journaliste Nataša Škaričić, spécialiste des questions de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous