Scandale Veviba : l’entreprise belge avait exporté de la viande pourrie au Kosovo

| |

Le scandale de la filière bovine qui secoue la Belgique a commencé au Kosovo. C’était à l’automne 2016, quand un commerçant de Prizren a alerté les autorités sur un lot de viande avariée que lui avait vendu l’entreprise Veviba. Explications.

Par Ph. B. et H. B. Des morceaux de carcasse et des bouts de peau dans le hachis, une viande verdâtre surgelée depuis douze ans, des étiquettes déchirées et falsifiées… Au Kosovo, l’affaire Veviba remonte à septembre 2016 quand un commerçant de Prizren, dans le sud du pays, alerte les autorités qu’un des conteneurs qu’il a acheté en Belgique renferme de la viande avariée. Selon Lamir Thaçi, porte-parole de l’Agence de contrôle de sécurité alimentaire kosovare (FVA), la douane a émis des doutes sur les dates de péremption affichées sur les emballages, et le lot de viande a été confisqué. « Le 19 septembre 2016, un camion de viande issue de Veviba (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous