Bosnie-Herzégovine : Walter défend (toujours) Sarajevo et aura son musée

| |

C’est un film culte dans tous les pays de l’ancienne Yougoslavie, et son succès s’étend jusqu’en Chine. Un musée sera consacré à Walter défend Sarajevo. L’occasion de rendre hommage à son réalisateur, Hajrudin Šiba Krvavac, le « Sergio Leone du film de partisans ».

Par Nikola Radić Valter brani Sarajevo (Walter défend Sarajevo), ce film culte du cinéma yougoslave, aura bientôt son musée à Sarajevo. L’établissement sera installé dans les locaux du Centre du cinéma, à l’origine de l’initiative. « L’objectif est de préserver la mémoire de ce film exceptionnel dans la cinématographie bosnienne et celle de son auteur, Hajrudin Šiba Krvavac. Il s’agit de rendre ce patrimoine cinématographique accessible au plus grand nombre », explique le directeur du Centre, Jasmin Duraković. « La collection du musée présentera de manière interactive l’histoire de ce film culte, ses protagonistes, les lieux de tournage, avec aussi des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous