Sanctions : le Finlandais Nokian Tyres quittte la Russie et se relocalise en Roumanie

| |

Après avoir fermé son usine en Russie le 28 juin, le producteur finlandais de pneus Nokian Tyres a décidé de se relocaliser à Oradea, en Roumanie. Un investissement de 650 millions d’euros avec 500 emplois à la clé.

Par Florentin Cassonnet « La nouvelle usine en Roumanie permettra de recommencer à produire sans la Russie », a annoncé Jukka Moisio, le PDG de Nokian Tyres. Présent dans 60 pays dans le monde, employant 4600 personne, coté au Nasdaq, le producteur de pneus finlandais avait initié « une sortie contrôlée du marché russe » le 28 juin. « En raison de la guerre en Ukraine et des sanctions qui en découlent, il n’est plus possible ni viable pour Nokian Tyres de poursuivre ses activités en Russie. » La semaine dernière, l’entreprise avait annoncé avoir signé un accord pour vendre ses actifs russes à l’entreprise pétrolière local Tatneft PJSC, pour 400 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous