Monténégro : « Nous et les Russes », l’OTAN, l’amour, la haine...

| |

Alors que Moscou dénonce un climat d’« hystérie anti-russe » et l’adhésion du petit pays à l’Otan, les touristes de Moscou ou de Petersbourg ne renoncent pas à leurs vacances au Monténégro. Bien au contraire, les professionnels s’attendent à une saison record.

Par Srđan Janković et Lela Šćepanović Marija Zaharova, porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe, a récemment accusé le Monténégro de propager une « hystérie antirusse » et une ambiance d’hostilité contre les ressortissants russes, après la toujours mystérieuse tentative ratée de coup d’Etat du 16 octobre. Des allégations aussitôt rejetées par le ministère monténégrin des Affaires étrangères. Pourquoi cette offensive diplomatique de la Russie contre le Monténégro ? Ces déclarations auront-elle une influence sur l’arrivée des touristes russes cet été ? Selon l’ancien chef de la diplomatie monténégrine, Branko Lukovac, la déclaration de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous