Route des Balkans : les Indiens sont de plus en plus nombreux

| |

Les ressortissants du Bangladesh et d’Inde sont de plus en plus nombreux à tenter de rejoindre l’Union européenne par les Balkans. La Serbie est l’un des seuls États de la région où ils peuvent se rendre sans visa.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) " title="Geoffrey Brossard / Hans Lucas " /> À Kikinda, une petite ville du nord de la Serbie, proche des frontières avec la Hongrie et la Roumanie, une centaine de migrants indiens vivent dans un centre d’accueil après s’être vu refuser l’entrée dans l’Union européenne. La proximité des deux pays membres de l’UE fait de Kikinda une destination privilégiée pour les migrants. « Nous avons 540 lits dans le centre, mais 550 migrants y séjournent actuellement. Cela signifie que nous sommes au-dessus de nos capacités », explique Andreja Marčenko, en charge de l’accueil dans le camp. « Parmi eux, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous