Roumanie : le maire de Târgu-Mureş veut interdire aux pauvres d’avoir des enfants

| |

Soumettre les couples qui veulent avoir des enfants à une enquête sociale, pour savoir s’ils ont le niveau d’éducation, les revenus et le logement adéquat. Les enfants des pauvres sont ôtés à leurs parents et élevés par l’État... Voici les mesures que propose le maire centriste de Târgu-Mureş. Un programme qui rappelle l’eugénisme nazi.

Par Nicolas Trifon (Avec Adevarul) – À six mois des élections locales, Dorin Florea, le maire de la ville de Târgu-Mureş, en Transylvanie, voudrait que l’État puisse décider qui a le droit de devenir parents, en fonction des revenus et de l’éducation des couples. Dorin Florea, issu de l’Alliance des libéraux et des démocrates (ALDE, centristes précédemment alliés Parti social-démocrate et désormais ralliés au gouvernement libéral de Ludovic Orban), a fait une déclaration publique, proposant que les couples qui voudraient avoir un enfant soient soumis à une enquête sociale afin de prouver qu’ils ont un travail, un logement stable, une situation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous