Roumanie : quand la pandémie fait revenir la diaspora au pays

| |

Ils sont maçons, serveurs ou chauffeurs routiers en Grande-Bretagne ou en Italie. 250 000 Roumains de la diaspora sont rentrés au pays depuis le début de la pandémie. Entre la crainte d’être accueillis comme des boucs émissaires porteurs du coronavirus, l’inquiétude face à la crise économique et le bonheur de retrouver leur famille, ils se confient.

Adapté par Florentin Cassonnet (article original) Le Président Klaus Iohannis leur avait publiquement demandé de ne pas rentrer en Roumanie, mais plus de 250 000 Roumains vivant en Europe occidentale (Italie, Espagne, Allemagne, France...) sont rentrés dans leur pays natal depuis le déclenchement de la pandémie. Alors que le SARS-CoV-2 a paralysé la planète, des dizaines de milliers de Roumains qui travaillaient sur les chantiers, dans les restaurants, les bars, les hôtels... ont vu leur emploi suspendu du jour au lendemain. Ils sont rentrés, effrayés par les sombres perspectives des pays où ils travaillaient ou simplement parce qu’ils (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous