Roumanie : les petits paysans écrasés par les supermarchés

| |

Les petits paysans roumains risquent l’extinction. Depuis des années, les grandes surfaces s’implantent à proximité des marchés, phagocytant l’activité des producteurs indépendants de fruits et légumes. Désunis, ces derniers n’ont d’autre choix que de s’adapter ou de disparaître. Reportage.

Par Laura-Maria Ilie et Florentin Cassonnet Une composante importante du métier participe à cet individualisme : le frisson du coup de poker. « Il y a de très bonnes années où on peut gagner beaucoup d’argent, on y prend goût », explique Ionuț. « Tu investis et tu ne sais pas combien de profit tu feras. Tu peux gagner cinq-six fois ta mise, ou tout perdre, c’est comme au casino. Ensuite, tu vas de ville en ville avec ton camion rempli de produits. Tu appelles les négociants pour t’informer des prix sur place et tu vas là où les prix sont les plus élevés. Tu peux vendre tes produits en trois heures, en deux jours ou une semaine. Il n’y a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous