Roumanie : le réseau ferroviaire tombe en ruine, les voyageurs sont en danger

| |

Les infrastructures ferroviaires roumaines sont si vétustes que c’est la sécurité des passagers qui est désormais menacée. Aucune victime n’est pour le moment à déplorer, mais des ponts s’effondrent tous les mois, et personne ne semble décidé à lancer un grand plan d’investissement pour moderniser le réseau. En attendant la première catastrophe ?

Par Laurențiu Ungureanu et Iulia Marin Il fut un temps où la CFR était surnommée la « seconde armée » du pays. La Roumanie possédait même le troisième réseau ferroviaire le plus dense d’Europe. Mais après la révolution de 1989, comme dans les autres entreprises publiques, les investissements chaotiques se sont multipliés, en dépit de toute stratégie ou des moindres critères de performance. Résultat, en 28 ans, le nombre de passagers et de kilomètres parcourus par les train ont été réduits de 86%. Des 11 000 wagons que la Roumanie avait en 1990, seuls 870 sont encore utilisables aujourd’hui. La CFR a perdu tout ce qui lui restait de réputation, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous