Coronavirus en Roumanie : dans les campagnes, l’impossible enseignement en ligne

| |

Les élèves roumains vont finir l’année scolaire sur Internet pour cause d’épidémie. Or, un quart des foyers du pays n’ont pas accès à Internet et dans de nombreuses bourgades, le signal est faible voire inexistant. Des dizaines de milliers d’enfants sont en train de perdre tout contact avec l’éducation, dans l’indifférence des autorités.

Adapté par Florentin Cassonnet (article original) Quand les écoles ont fermé à la mi-mars en Roumanie à cause de l’épidémie de coronavirus, les autorités les ont remplacées par le projet « École en ligne ». Le 27 avril, le Président Klaus Iohannis a annoncé que les écoles ne rouvriraient pas avant la rentrée de septembre. Pour calmer les inquiétudes des parents, la ministre de l’Éducation Monica Anisie a assuré que « l’enseignement assisté par la technologie » pouvait se poursuivre avec succès dans toute la Roumanie. « Pour les élèves qui n’ont pas accès à la technologie, les écoles et les inspecteurs scolaires fourniront un soutien et enverront aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous