Roumanie : les bonnes affaires de l’ami du président Iohannis

| |

Un appel d’offres public d’une valeur de 20 millions d’euros « réservé » à un ami du président Klaus Iohannis. Dans les systèmes capitalistes de connivence, être ami de gens au pouvoir peut rapporter gros, et la lutte anti-corruption en Roumanie est retombée à son plus bas niveau.

Par Florentin Cassonnet C’est un appel d’offres public comme il y en a des centaines chaque année, mais contrairement aux autres, celui-là n’est pas passé inaperçu. L’Inspection générale de la police roumaine (IGPR) avait besoin de remplacer ses vieilles Dacia Logan, aussi a-t-elle passé un appel d’offres public pour l’achat de 600 voitures : une seule candidature, Automobile Bavaria SRL, l’importateur officiel de BMW en Roumanie, emporte l’enchère. Ce sera des BMW série 3. Montant du contrat : près de 20 millions d’euros hors taxe, dont la moitié sera financée par des fonds européens. La candidature unique attire l’attention du syndicat de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous