Roumanie : le racisme, plaie des stades de football

| |

Mardi soir, le match de ligue des champions PSG-İstanbul Başakşehir a été interrompu à cause de propos racistes attribués par un membre du staff de l’équipe stambouliote au quatrième arbitre roumain. Dans les stades de Roumanie, le #racisme envahit encore trop souvent les tribunes. Archive du 18 octobre 2018.

(Avec Birn) — Le comité disciplinaire de l’UEFA décidera, le 25 octobre prochain, de prendre ou non des sanctions contre la Roumanie après que des supporters ont entonné des chants racistes contre les Hongrois, les Kosovars et les réfugiés lors d’un match de la Ligue des nations contre la Serbie, dimanche dernier à Bucarest. Lundi, la fédération roumaine de football a déclaré que le « comportement raciste » des supporters comprenait des slogans racistes contre la Hongrie voisine, des bannières associant réfugiés et terrorisme, ainsi qu’une vidéo postée sur les médias sociaux montrant les supporters reprendre des messages de soutien aux revendications de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous