Roumanie : le ministre de la Justice est à son tour évincé

| |

C’est un feuilleton interminable qui se joue autour de la réforme de la justice en Roumanie. Dans le dernier épisode, le ministre de la Justice Tudorel Toader a été évincé pour n’avoir pas signé les ordonnances de grâce et d’amnistie que veut à tout prix le chef du PSD, Liviu Dragnea. Mais le Président Iohannis bloque la nomination de son remplaçant.

Par Fl. Cass. Tudorel Toader avait remplacé Florin Iordache au ministère de la Justice au printemps 2017, après la révolte populaire allumée par deux ordonnances d’urgence de grâce et d’amnistie dont beaucoup soupçonnaient qu’elles étaient avant tout destinées à blanchir les politiciens en procès ou condamnés pour des faits de corruption. Pendant son mandat au ministère de la Justice, Tudorel Toader a beaucoup fait pour son parti, il a notamment réussi à obtenir l’éviction de Laura Codruța Kövesi de la Direction nationale anticorruption (DNA), la bête noire du PSD au pouvoir, et contribué à la mise en place de la Section d’enquête pour les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous