Roumanie : le ministre de l’Agriculture compare l’abattage des porcs à Auschwitz

| |

« Les porcs sont incinérés, c’est un travail extraordinaire. Sur place, c’est comme à Auschwitz. » Ces propos de Petre Daea sur la chaîne Antena 3 ont provoqué un tollé. Mais aucune sanction n’a été prononcée. Quant à la Première ministre, Viorica Dăncilă, elle multiplie les bourdes.

Par Nicolas Trifon Mardi, le ministre de l’Agriculture a comparé l’abattage des cochons atteints de fièvre porcine africaine à l’Holocauste. « Il n’existe pas d’antidote, ni de vaccin pas plus que de médicaments. La seule méthode, c’est l’abattage. Les porcs sont incinérés, c’est un travail extraordinaire. Sur place, c’est comme à Auschwitz. Des lots entiers de porcs que l’on assomme puis que l’on passe de l’autre côté où ils sont brûlés. Ce sont les médecins vétérinaires qui font cela », a expliqué Petre Daea sur la chaîne Antena 3 à propos de ce fléau qui s’est abattu depuis la mi-juin dans le delta du Danube. Le Mouvement la Roumanie ensemble de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous