Roumanie : en plein coronavirus, le seul fabricant de respirateurs fait faillite

| |

C’était une « entreprise d’importance stratégique » née il y a un siècle, durant l’épidémie de grippe espagnole. Privatisée en 2000, l’usine ITM, seul fabricant de respirateurs médicaux de Roumanie, vient de fermer ses portes, en pleine épidémie de Covid-19.

Traduit et adapté par Florentin Cassonnet (article original) Après 1990, l’usine a continué à produire, mais pour un marché de plus en plus restreint. Les exportations ont cessé, la technologie et les équipements ont commencé à vieillir sans que personne ne les modernise. Et pendant que les employés produisaient et attendaient les commandes, les actifs ont commencé à disparaître de l’usine. Avant la privatisation, en 2000, l’État roumain en avait vendu environ la moitié. En Roumanie, en 1990, il y avait une centaine d’entreprises stratégiques qui auraient dû être soutenues pour être modernisées. ITM en faisait partie. C’est un ancien membre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous