Roumanie : le défi des villages sans électricité

| |

En Roumanie, plus de 200 000 personnes vivent toujours sans électricité. Face à l’inaction des autorités, Iulian Angheluta a décidé de se retrousser les manches pour venir à l’aide des communautés isolées : avec son association Free Miorița, il sillonne le pays pour installer des panneaux solaires.

Par Manon Pélissier On ne peut rien attendre du gouvernement. À force de détermination, son travail a été remarqué par Silvia Dinică, l’une des sénatrices du parti libéral Union Sauvez la Roumanie (USR). « Free Miorița résout ce problème en s’y attaquant directement. Ce n’est pas le cas du ministère de l’Énergie », estime la sénatrice. Elle aussi souhaite résoudre le problème de l’accès à ce besoin primaire, qui reste en suspens depuis plusieurs années. « Dans le passé, les gouvernements ont annoncé différentes initiatives. Mais rien ne s’est passé », déplore-t-elle. Début 2019, une équipe autour de la sénatrice, composée de Free Miorița et d’autres (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous