Roumanie : la descente aux enfers des mineurs de la vallée du Jiu

| |

Ils ont porté l’industrialisation et la modernisation de la Roumanie tout au long du XXe siècle, avant de connaître une interminable descente aux enfers depuis la chute du communisme. Les mineurs sont en grève dans l’un des derniers puits encore exploité de la Vallée du Jiu. Chronique d’une agonie, entre désespoir social et manipulations politiques.

Traduit par Chloé Billon (article original) Une centaines de mineurs de la mine de Lupeni, dans la vallée du Jiu, se sont mis en grève le 15 février 2021. Leur mine devrait bientôt fermer, en conséquence des négociations avec l’Union européenne. Les mineurs ont fait savoir ce qu’ils en pensaient quand, le 15 février, à la fin de leur service, ils ont refusé de sortir de la mine et proclamé la grève. Les jours suivants, des centaines de collègues de la région ont manifesté leur solidarité avec ceux de Lupeni. Le motif de la grève est clair : l’entreprise qui emploie les mineurs, Hunedoara Energy Complex, est en faillite et ne verse plus les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous