Poursuivi en Roumanie pour corruption, Sebastian Ghiță obtient l’asile politique en Serbie

| |

La justice serbe a rejeté la demande d’extradition visant Sebastian Ghiță. Pour les magistrats belgradois, l’ancien député et homme d’affaires, toujours proche du Parti social démocrate au pouvoir, est « persécuté » en Roumanie. Un verdict politique ?

Par Fl. Cass. Sebastian Ghiță peut rester en Serbie. Cela devrait lui permettre d’échapper aux poursuites dont il fait l’objet en Roumanie alors qu’il est mis en cause dans plusieurs scandales de corruption. Validé le 6 juillet par la Haute Cour de Justice de Belgrade, le verdict vient seulement d’être rendu public. Ce jugement se fonde sur la décision prise par le ministère de l’Intérieur serbe en avril qui rend l’ancien député du Parti social-démocrate (PSD) et homme d’affaires roumain éligible à l’asile politique en Serbie « en raison des actes de persécution dont il fait l’objet dans son pays d’origine en réaction à l’expression d’opinions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous