Roumanie : deux ans après l’incendie du club Colectiv, rien n’a changé

| |

Il y a deux ans, le club Colectiv brûlait, causant la mort de 65 personnes, en blessant 162, certaines mutilés à vie. La dernière victime en date, un jeune homme nommé Razvan, dont la petite amie est morte dans les flammes, s’est suicidé le 29 juillet dernier. Aucun représentant du gouvernement n’a pris part à la cérémonie de commémoration de la tragédie.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. Vendredi 27 octobre, une marche de commémoration a réuni un petit millier de personnes jusqu’à la Piaţa Bucur, le lieu où le club Colectiv a pris feu dans la nuit du 30 au 31 octobre 2015, lors du concert de rock du groupe Goodbye to Gravity. Plusieurs chansons ont été jouées à la guitare et un autel de bougies a été allumé pour accueillir les prières. Parmi les politiques, on notait la présence de Dacian Cioloş, ancien Premier ministre du gouvernement « technocratique » qui a succédé à Victor Ponta (PSD), démissionnaire après la tragédie, et de Vlad Voiculescu, son ministre de la Santé de l’époque. En revanche, aucun (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous