Roumanie : démonstration de force du pouvoir contre les « abus » de la justice

| |

180 000 personnes dans les rues de Bucarest, peut-être plus encore. Le Parti social-démocrate de Liviu Dragnea a rassemblé autant de monde, samedi après-midi, que les plus grandes manifestation anti-corruption. Le pouvoir reprend la main pour imposer sa réforme controversée de la justice.

Par Fl. Cass. 180 000 personnes selon la presse roumaine – 600 000 selon les organisateurs – se sont rassemblées sur la place Victoriei à Bucarest, samedi 9 juin, à l’appel du Parti social-démocrate (PSD) pour un grand meeting pro-gouvernemental, avec pour mot d’ordre « stopper les abus de la justice ». Beaucoup étaient venus en car de tout le pays grâce à une impressionnante logistique. Toute la machine du parti a été mobilisée et plusieurs médias roumains ont rapportés des cas de militants « encouragés » à prendre part au meeting sous peine de perdre leurs allocations. Après la retransmission sur grand écran de la victoire de Simona Halep à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous