Roumanie : un lanceur d’alerte dénonce la mafia du bois

| |

La déforestation illégale ravage les forêts nationales roumaines, et les deux grands partis politiques du pays, le PSD et le PNL, prennent leur part sur ces trafics. Pour la première fois, un témoin haut placé dans la Direction des Forêts révèle ces circuits de corruption. Portrait d’Ilie Covrig, lanceur d’alerte désormais menacé de tout côté.

Adapté par Florentin Cassonnet (article original) Cela fait trente ans que l’on entend dire que la mafia qui décime les forêts roumaines serait contrôlée et protégée par des hommes politiques, que l’argent de l’exploitation forestière illégale financerait les campagnes électorales. Cependant, le fonctionnement de cette mafia est toujours resté secret, personne n’a encore jamais eu le courage de briser l’omertà. Pour comprendre comment fonctionne ce trafic, il faut d’abord savoir qui s’occupe de la gestion des forêts. Au sommet de la pyramide, on trouve le ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts. Romsilva, la Régie nationale des forêts, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous