Roumanie : contre le mariage pour tous, le référendum de toutes les peurs

| |

La campagne pour le référendum sur le « mariage naturel » et la « famille traditionnelle » fait la part belle à des arguments fallacieux au goût nauséabond. À côté des appels au boycott, certains, comme Lilia Nenescu dans Platzforma, tentent de sortir de ce cercle vicieux idéologique en s’engageant dans le débat. Prise de position.

Par Lilia Nenescu Lilia Nenescu est Moldave, elle a étudié l’anthropologie à Chişinău et travaillé pour l’Association des jeunes artistes Oberliht. Elle coordonne aujourd’hui le projet « Communautés actives pour la démocratie participative en ville ». « Viens au référendum ! Vote ’oui’ pour le mariage entre un homme et une femme ! Défends la famille et les enfants de Roumanie ! Si tu ne vas pas voter, deux hommes pourront adopter ton enfant ! » Voilà ce que l’on peut lire sur l’immense banderole déployée sur la place Victoriei à Timişoara, en face de la cathédrale. De telles banderoles marquent la campagne pour le référendum sur la « redéfinition » (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous