Sebastian Ghiță, tranquille comme un malfrat roumain en Serbie

| |

La police l’avait retrouvé à Belgrade, barbe et crâne rasé, muni d’un faux passeport slovène au nom d’Aleksandar Ivanović. L’homme d’affaires et ancien député roumain Sebastian Ghiță vient d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire par la justice serbe. Recherché par la Roumanie, il ne risque guère d’être rapidement extradé.

Par L.M. Ilie et Fl. Cass. S’échappera-t-il à nouveau ? En décembre dernier, Sebastian Ghiță avait préféré disparaître dans la nature plutôt que répondre de ses actes devant la justice roumaine pour cinq affaires dans lesquelles il est poursuivi. Il en avait perdu sa caution de 18 millions d’euros. Il devait cependant lui rester encore un peu d’argent puisqu’il a été en mesure, malgré ses comptes bloqués, de payer sa caution de 200 000 euros à la justice serbe pour sa remise en liberté sous contrôle judiciaire. Celle-ci a eu lieu vendredi 26 mai et l’oblige à se présenter à la police les 1er et 15 de chaque mois, avec interdiction de quitter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous