Roumanie : « Kathe, Akana ! », le festival qui célèbre le théâtre rom d’Europe

| |

Bucarest accueille jusqu’au 6 septembre le premier Festival international de théâtre rom de Roumanie. L’occasion de faire connaître au public des productions de dramaturges et comédiens roms venus de plusieurs pays d’Europe.

Parmi les autres moments clés du festival : les deux représentations dans le quartier de Ferentari, un des plus pauvres de Bucarest, où vivent en majorité des Roms. Les chaînes de télévisions nationales étaient au rendez-vous lors de l’ouverture le 30 août, pour l’opéra-punk Frog Tales de l’Independent Theater Hungary, puis le concert de Niko. G, une jeune rappeuse du quartier, et de Mihaela Drăgan aka Kali, fondatrice de la compagnie Giuvlipen. La présence des télévisions a donné une plus grande visibilité au festival, mais aussi au quartier, souvent représenté de manière négative dans la presse locale voire internationale. « C’est juste un quartier où (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous