Roumanie : un nouveau parti qui veut attaquer le monopole du pouvoir par le « centre-gauche »

| |

Dacian Cioloș a incarné aux yeux de beaucoup de Roumains un espoir de changement. L’ancien Premier ministre et ancien Commissaire européen à l’agriculture a transformé, vendredi 30 mars, sa « plateforme citoyenne » România 100 en parti politique : le Mouvement Roumanie Ensemble, qui prétend dépasser le clivage droite / gauche et se réfère à des valeurs libérales et humanistes.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. La « plateforme programmatique » România 100, présentée en mai 2017, préfigurait l’établissement d’un vrai parti politique. Moins d’un an plus tard, Dacian Cioloș et les huit autres cofondateurs, tous membres du « gouvernement technocratique » que l’ancien commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural a dirigé de novembre 2015 à janvier 2017, lancent une nouvelle force, le Mișcarea România Impreuna (Mouvement Roumanie Ensemble, MRI), dans un paysage politique largement dominé par le Parti social-démocrate au pouvoir (PSD). Sur le site du Mouvement, Dacian Cioloș s’excuse pour son retrait de la scène (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous