Roumanie : trois décennies après la révolution, le retour des années 1980

| |

Bien loin de toutes les théories conspirationnistes, la révolution roumaine de 1989 marquait le terme d’une décennie marquée par la misère débilitante de la population. 33 ans plus tard, la société roumaine se trouve à nouveau dans une indigence révoltante. L’analyse du sociologue Florin Poenaru.

Traduit par Florentin Cassonnet (article original) Plus tard, pendant la période de transition, une version différente de la conspiration a pris forme, promue cette fois par les forces de droite anti-communistes, dont certains dissidents qui avaient pris part aux événements de décembre 1989. Selon ce récit, il n’y aurait pas eu de réelle révolution mais un coup d’État orchestré par des apparatchiks communistes écartés du pouvoir et emmenés par Ion Ilescu, qui ne supportaient plus la dictature de Ceaușescu. Ils auraient senti que les régimes communistes s’écroulaient partout en Europe centrale et orientale avec l’assentiment de Moscou et pris (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous