Robert Prosinečki, le « Magicien blond » du football yougoslave, prend les rênes de la Bosnie-Herzégovine

| |

Le 4 janvier, Robert Prosinečki a été nommé sélectionneur des Dragons, l’équipe nationale de football bosnienne, après le limogeage de Mehmed Baždarević. Un retour dans les Balkans très attendu pour l’emblématique milieu offensif, dont les exploits ont régalé l’Étoile rouge et la Croatie au Mondial 98. Portrait.

Par Nikola Radić Lecture Après le Mondial 98, Robert Prosinečki plonge dans un relatif anonymat, évoluant dans des clubs de seconde zone entre la Croatie, la Belgique, l’Angleterre et la Slovénie. Huit ans après avoir raccroché les crampons, il entame une nouvelle carrière, celle d’entraîneur, qui le mène en Turquie et même jusqu’en Azerbaïdjan après ses débuts sur le banc de l’Étoile rouge. Un CV qui a convaincu la fédération de Bosnie-Herzégovine de lui confier les rênes de la sélection nationale. Le « Blond » succède à une autre gloire du football yougoslave, Mehmed Baždarević, qui n’a pas réussi à envoyer les Dragons à la Coupe du monde (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous