Croatie : Rijeka 2020, « capitale européenne de la culture », pour quoi faire ?

| |

Ce 1er janvier, Rijeka deviendra pour un an capitale européenne de la culture, avec Galway, en Irlande. Davor Mišković anime l’ONG Drugo More, qui développe des programmes culturels sur le thème du travail. Il rappelle qu’une stratégie de développement uniquement basée sur la culture et le tourisme a bien de chances de fonctionner. Entretien.

Traduit par Nikola Radić À l’approche de 2020, les yeux du monde de la culture se tournent vers la Croatie. La ville de Rijeka va devenir capitale européenne de la culture. Diverses thématiques et disciplines artistiques seront à l’honneur tout au long de l’année dans la ville du Golfe du Kvarner. « Dans nos expositions, spectacles, conférences et installations artistiques, nous nous pencherons sur le thème de l’automatisation du travail et de ses conséquences. Nous aborderons le sujet des nouvelles formes du travail qui épuisent les ressources naturelles sur la Terre. Les thèmes sont à résonance européenne, conformément aux consignes de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous