Revue de presse • Grèce : violence policière à l’agenda quotidien d’Athènes

| |

Le gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotákis entend « remettre de l’ordre » à Athènes, notamment dans le quartier libertaire d’Exárcheia. Les médias grecs se font l’écho d’une répression policière croissante et de plus en plus violente. Revue de presse.

Par Marina Rafenberg Lors de sa prise de fonction, le Premier ministre conservateur Kyriákos Mitsotákis avait promis de « remettre de l’ordre » dans le quartier libertaire d’Exarcheia, à Athènes, et de lutter contre les trafics en tous genres. De jour en jour, la presse grecque relate l’aggravation de la répression policière à l’approche du 46e anniversaire du soulèvement étudiant contre la dictature des Colonels, le 17 novembre 1973. La commémoration de cet événement, quand les chars de l’armée ont été lancés contre les étudiants, faisant 24 morts, s’accompagne souvent de manifestations de militants antifascistes et des groupes anarchistes. Afin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous