Revue de presse • La Croatie dans le grand bain européen

| |

La présidence du Conseil de l’Union européenne ? L’occasion de donner une « visibilité mondiale » à la Croatie. Alors que Zagreb inaugure ses nouvelles fonctions, les médias détaillent les objectifs et les obligations de cet exercice inédit, en revenant sur les deux enjeux essentiels : le Brexit et le blocage du processus d’élargissement dans les Balkans. Revue de presse.

Par Nikola Radić Du 1er janvier au 30 juin 2020, la Croatie va assurer la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne (UE), et ce pour la première fois depuis son adhésion le 1er juillet 2013. Durant ce semestre, les dirigeants croates organiseront et présideront les sessions du Conseil et représenteront ce dernier auprès des autres institutions de l’Union européenne. Cette mission est une étape importante dans le parcours européen du plus jeune État-membre de l’UE, et c’est aussi une période clé qui arrive pour les futurs élargissements. « La présidence se concentrera sur l’avancée des processus d’adhésion et de mise en œuvre des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous