Bosnie-Herzégovine : en Republika Srpska, qui a peur d’Erasmus ?

| |

Une mystérieuse circulaire du ministère de l’Éducation et de la Culture de Republika Srpska a été adressée en décembre dernier aux universités Banja Luka et d’Istočno Sarajevo. Dedans, certains programmes européens d’enseignement et de coopération sont présentés comme un « danger » pour l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine.

Par Maja Isović Dobrijević Le ministère de l’Éducation et de la Culture de Republika Srpska (RS), l’entité serbe Bosnie-Herzégovine, a adressé en décembre un courrier aux universités de Banja Luka et d’Istočno Sarajevo. Dans ce courrier, elle les avertit que certains projets européens dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la coopération internationale représentent un « danger » pour la RS et ses juridictions. Selon ce courrier, il faut entre autres « empêcher les initiatives personnelles de participation et la représentation des universités dans les conférences et rencontres scientifiques à vocation régionale ». « Le ministère a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous