Réfugiés : la Macédoine du Nord sur le qui-vive

| |

Les autorités macédoniennes se tiennent sur le qui-vive face à une éventuelle arrivée massive de migrants depuis la Grèce. Elles appellent aussi la population à ne pas tomber dans le piège des fausses informations. En 2015-2016, près de 1,3 million de personnes avaient traversé la Macédoine du Nord.

Par Jaklina Naumovski Si, pour l’heure, aucune augmentation du nombre de migrants à la frontière entre la Grèce et la Macédoine du Nord n’a été constatée, lundi, le Comité macédonien de gestion de crise a décidé de renforcer la sécurité du territoire en envoyant dans la zone frontalière 60 membres des forces de police et de l’armée. Les patrouilles seront renforcées, en coopération avec l’agence européenne Frontex, et les grillages réparés. Chef de l’État et commandant suprême des armées, le Président Stevo Pendarovski s’est lui-même rendu sur place pour constater la situation. « Nous faisons partie d’un ensemble de pays qui doivent se tenir prêts, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous