Réforme de la justice en Albanie : la procureure en chef de Tirana sur la sellette

| |

Le grand ménage continue au sein du système judiciaire albanais. Alors que les licenciements se multiplient, c’est désormais la procureure en chef de Tirana, Elisabeta Imeraj, qui devrait être démise de ses fonctions, selon l’Opération de surveillance internationale, soutenue par les États-Unis et l’Union européenne.

(Avec Balkan Insight) - Les experts de l’Opération de surveillance internationale, créée pour superviser la réforme du système judiciaire albanais, elle-même lancée sous la pression des États-Unis et de l’Union européenne en 2017, a publié un communiqué expliquant que la procureure en chef de Tirana, Elisabeta Imeraj, avait « considérablement compromis la confiance du public dans le système judiciaire » et qu’elle devrait être démise de ses fonctions. Un peu plus tôt, la Commission de vérification, chargée d’écarter les juges et les procureurs corrompus, avait au contraire estimé que qu’Elisabeta Imeraj devrait rester en poste. L’un des observateurs de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous