Les sociaux-démocrates européens dénoncent le référendum sur la famille en Roumanie

| |

Les 6 et 7 octobre, les Roumains sont convoqués à un référendum visant à interdire l’extension du droit du mariage aux couples de même sexe. De quoi inquiéter l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D), dont fait pourtant partie le PSD au pouvoir à Bucarest. Auditionnée, la Première ministre Viorica Dăncilă a passé un mauvais quart d’heure.

Par Fl. Cass. Les députés de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D) sont très en colère contre le Parti social-démocrate roumain (PSD). Mercredi 26 septembre, lors d’une réunion de leur groupe, certains s’en sont brutalement pris à Viorica Dăncilă, allant même jusqu’à hausser la voix contre la Première ministre roumaine qui ne fait pourtant que suivre à la lettre les instructions du chef de son parti, Liviu Dragnea, empêché d’occuper lui-même le poste de Premier ministre à cause de plusieurs condamnations pénales. Les sociaux-démocrates européens estiment en effet que l’organisation du référendum sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous