Roumanie : le « référendum pour la famille » ne mobilise pas

| |

Deux jours sont prévus pour tenter d’atteindre le seuil de participation de 30%, requis pour valider la consultation, mais le « référendum pour la famille », qui vise à interdire l’accès au mariage aux couples de même sexe de ne fait pas recette. Samedi soir, la participation globale n’était que de 5,72% des inscrits. Reportage dans les bureaux de vote de Bucarest.

Par Laura-Maria Ilie et Florentin Cassonnet De fait, la loi roumaine autorise l’adoption pour les personnes LGBT, l’orientation sexuelle ne faisant pas partie des critères d’éligibilité. Mais la campagne électorale s’est largement appuyée sur la peur que deux hommes homosexuels puissent adopter, avec le message « Défendez les enfants de Roumanie ». Dans un sermon pour convaincre les gens d’aller voter « oui », l’évêque d’Ardeal, Mgr Laurenţiu Streza, a par exemple souligné que « ceux que l’Église ne mariera jamais demanderont le droit de se marier et ils prendront nos enfants parce qu’ils ne peuvent pas en avoir ». L’Occident décadent contre la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous