Cette « révision des frontières » qui inquiète la Bosnie-Herzégovine

| |

Alors que les rumeurs vont bon train sur une éventuelle « correction » des frontières entre le Kosovo et la Serbie, la Bosnie-Herzégovine se retrouve encore une fois au centre de toutes les attentions. Sur place, une seule certitude : toute initiative de ce type pourrait ouvrir une dangereuse boite de Pandore pour le pays.

Par Gordana Sandić-Hadžihasanović Depuis quelques mois, l’idée d’une « révision » des frontières régionales s’impose de plus en plus. Celle-ci ne manquerait pas d’avoir de lourdes conséquences sur la Bosnie-Herzégovine, toujours profondément divisée et où l’on agite périodiquement le spectre de l’indépendance de la Republika Srpska (RS) et de la création d’une nouvelle « entité croate ». Trois anciens Hauts représentants de la communauté internationale, Carl Bildt, Paddy Ashdown et Christian Schwarz-Schilling, ont ainsi adressé une lettre à Federica Mogherini, la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, et aux chefs des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous