Bosnie-Herzégovine : levée de boucliers contre le meeting d’Erdoğan à Sarajevo

| |

En pleine campagne pour sa réélection, le président turc tiendra son premier meeting à l’étranger à Sarajevo 20 mai. Ce rassemblement remet en cause la souveraineté de la Bosnie-Herzégovine. C’est ce que déplorent certains qui y voient une manœuvre intéressée du parti bosniaque au pouvoir.

Par Eléonore Loué-Feichter Le Président turc Recep Tayyip Erdoğan a confirmé aux médias bosniens la tenue à Sarajevo de son meeting électoral en vue de l’élection présidentielle du 24 juin. Cette annonce a provoqué de vives critiques de la part des délégués à la Chambre des représentants du Parlement de Bosnie-Herzégovine, les autorités turques n’ayant pas informé les institutions du pays de leurs intentions. Selon ces députés, ce rassemblement mettrait en cause la souveraineté de la Bosnie-Herzégovine. « Si nous introduisons un principe selon lequel chacun peut organiser des meetings politiques, nous perdons la souveraineté que notre pays a acquise (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous