Croatie : la statue du héros antifasciste Rade Končar vandalisée à Split

| |

Rade Končar fut l’un des principaux héros et martyrs de la lutte des partisans antifascistes en Croatie durant la Seconde Guerre mondiale. Sa statue a été vandalisée à Split le 7 novembre. La mairie sociale-démocrate dénonce un « acte honteux » visant l’un des derniers monuments célébrant la lutte antifasciste en Dalmatie.

Par Nikola Radić Le 7 novembre au matin, la statue de Rade Končar, située dans le parc des Bačvice à Split, a été la cible d’un acte de vandalisme. Renversée, elle a bloqué dans sa chute le pied du coupable, ce qui a permis à la police municipale de l’arrêter en flagrant délit. Le porte-parole de la mairie sociale-démocrate (SDP) a condamné un « acte honteux, lâche et criminel ». Mais qui était donc Rade Končar ? Né en 1911 dans la région de la Lika, ce Serbe s’est engagé dès sa prime jeunesse au sein du Parti communiste de Croatie (KPH), et du Parti communiste de Yougoslavie (KPJ), dont il fut membre du comité central. Considéré comme un « ennemi de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous