Quelle Église orthodoxe pour un Monténégro divisé ?

| |

Dans les Balkans, nation et religion sont toujours dangereusement liées. Au Monténégro, l’Église orthodoxe a longtemps été indépendante, mais était-elle « monténégrine » ou « serbe » ? Et si l’heure de la reconnaissance d’une Église autocéphale pourrait bien vite venir, qui en serait le chef ? Une mise en perspective historique est nécessaire.

Adapté par Chloé Billon Mgr Amfilohije lui-même déclare qu’on lui a proposé de devenir le patriarche du Monténégro, mais qu’il a refusé. Bien entendu, un tel scénario reste peu probable, étant donné la réaction violente qu’il susciterait au sein du Saint-Synode serbe comme auprès du patriarcat de Moscou. Cependant, en politique, dans les Balkans, rien n’est impossible. Entre temps, Milo Đukanović martèle que l’Église orthodoxe serbe garde l’héritage de la « Grande Serbie ». Certes, la structure de la SPC, avec des éparchies dans plusieurs pays balkaniques, ne correspond pas à la situation née du démantèlement de la Yougoslavie et aux conventions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous