Quel sera l’impact du nouveau budget européen 2021-2027 dans les Balkans ?

|

Concocté par la Commission européen, le premier projet de budget post-Brexit a été présenté mercredi. Doté de 1000 milliards d’euros sur sept ans (1,1% du PIB européen), il fait la part belle au respect de l’État de droit et à l’accueil des migrants. Certains choix budgétaires, notamment la réduction de la PAC, inquiètent beaucoup la Bulgarie et la Roumanie.

Par la rédaction C’est un budget plus politique que propose la Commission européenne (CE) pour la période 2021-2027, avec un nouveau mot d’ordre : la conditionnalité au respect de l’État de droit. La CE a tiré les leçons des dérives autoritaires prises par la Pologne et la Hongrie et de l’inapplicabilité de l’article 7 (suspension du droit de vote d’un État), qui exige un vote à l’unanimité. Pour contourner cet obstacle, la CE veut pouvoir suspendre l’octroi de fonds européens si le système judiciaire est jugé défaillant. Une recommandation soumise au vote des États membres, mais seulement à la majorité qualifiée. Cette disposition fait des vagues (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous