Protection des rivières en Bosnie-Herzégovine : la lutte paye !

| |

Le Parlement de Fédération a décidé d’interdire la construction de mini-centrales hydroélectriques sur le territoire de l’entité et de réviser les autorisations déjà accordées. Les mouvements écologistes parlent d’un « moment historique » pour la protection des rivières et de l’environnement en Bosnie-Herzégovine, mais elles appellent également à la vigilance.

Par Aline Cateux Selon les mots de l’association Eko Akcija, le moment est « historique » pour la protection des rivières et de l’environnement en Bosnie-Herzégovine : le Parlement de Fédération vient en effet d’interdire toutes les futures constructions de mini-centrales hydroélectriques dans l’entité et de procéder à la révision des autorisations déjà accordées. Le gouvernement a trois mois pour modifier la loi qui permettra à cette interdiction d’entrer effectivement en vigueur. Eko Akcija appelle pourtant à la prudence et rappelle qu’en 2017, ce même Parlement avait appelé à prendre des mesures concrètes contre la pollution de l’air, un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous