Pro-serbes ou pro-monténégrins, qui est d’extrême-droite au Monténégro ?

| |

La carte des groupes d’extrême-droite dans les Balkans, publiée mi-novembre par BIRN, est très mal passée au Monténégro, car elle réunissait des groupes pro-serbes et pro-monténégrins. Mais qui donc est d’extrême-droite ? Le décryptage du sociologue Balša Lubarda.

Traduit par Persa Aligrudić (article original) | Adapté par la rédaction D. : Pouvez-vous donner un exemple concret ? B.L. : Un exemple de ces glissements qui font que vous devenez précisément ce que vous prétendiez combattre est fourni par la déclaration d’un des acteurs cités par la carte de BIRN, qui proteste en se disant « antifasciste », mais envisage de changer la structure démographique de l’État. Bien qu’une phrase puisse toujours être sortie de son contexte et qu’il soit possible que l’auteur de cette citation pointe du doigt le problème des listes électorales non réglées, cette position est un exemple typique de discours nativiste, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous